Tsingtao : Chine – Japon, sans pression

Pour beaucoup, la Tsingtao c’est la bière pas trop chère et pas trop mauvaise qu’on peut trouver dans tous les restos chinois. Et vu qu’elle est vraiment partout, on se dit logiquement que c’est la bière qui est trop number one en Chine. Perdu ! En Chine, c’est la Snow qui est partout (75 milions de tonneaux / an), Tsingtao remportant « seulement » 17% de part de marché (245 millions d’euros de bénéfices en 2013 tout de même).

Ce qui est vrai par contre, c’est que la Tsingtao s’exporte vraiment partout (+80 pays) comme nous le montre cette carte :

map_tsingtao
Air Tsingtao

La brasserie a été fondée par les allemands en 1903 dans le port de Qingdao, nom ensuite romanisé phonétiquement en Tsingtao par les français. A l’époque la bière était surtout bue par les étrangers présents en Chine avant que le gouvernement chinois n’autorise la marque à exporter à l’international en 1954, qui a entre temps eu la bonne idée de changer d’étiquette pour toucher un plus large public :

old_tsing

Alors pourquoi mentionner le Japon dans le titre ? Sans lister toutes les faits de guerres entre les deux pays, il est important ici de noter que le port de Tsingtao a été occupé par les forces Japonaises en 1914, et qu’un groupe nippon a été propriétaire de la brasserie pendant un moment. De nos jours, les tensions persistent entre les deux pays, principalement à cause du différend territorial les opposant au sujet de îles Senkaku/Diaoyu.

Malgré tout cela, 20% des parts du groupe Tsingtao sont détenues depuis maintenant 5 ans par le groupe Japonais Asahi, autre ami des soirées restos asiatiques. Et ça ne s’arrête pas là, le géant nippon Suntory (whisky, bière, alimentaire…) a récemment créé une entreprise commune avec le brasseur chinois afin de conquérir le marché de l’est de la Chine. Intéressant de voir comment le commerce des spiritueux arrive à passer outre les tensions géopolitiques.

Sur ce, je vous laisse, je vais me boire une grosse choppe de Tsingtao à la cool.

tsing_a_la_cool

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.