Sutton Brouërie – Porter Iroquois

Il est vrai que ces derniers temps ce blog manque un peu d’activité et sans vouloir chercher d’excuses, il faut avouer que faire l’historique de chaque brasserie prend beaucoup de temps, plus que de déguster des bière en tout cas.

Alors pour redonner un peu de rythme au blog, j’ai décidé d’essayer de parler d’une bière – nouvelle ou régulière – et ce de manière hebdomadaire. La bière du dimanche de Brassins du Québec et la bière de la semaine de Bière-Luc ont fini par me convaincre que ce type d’article était essentiel, ne serait-ce que pour vous permettre de suivre au mieux les dernières nouveautés disponibles sur les tablettes de vos dépanneurs favoris.

Les premiers fidèles retrouveront un peu le format originel de ce blog avec des articles moins axés histoire et privilégiant la dégustation. Attention, je n’abandonne aucunement les historiques et présentations de brasseries, c’est juste que ce format plus « léger » manquait clairement à ce blog depuis quelque temps.

Terminées les excuses et les explications, passons à ce qui nous intéresse ici, la bonne broue. Je dirais même plus la brouërie puisque c’est de celle de la ville de Sutton dont on va parler aujourd’hui. Ouverte il y a quasiment un an, cette belle et bonne aube(eee)rge a déjà réussi à sortir trois bières de ses murs : la Bobonom (Pale Ale), la Bee-Bop (Saison) et le Porter Iroquois (Porter Robuste), bière qui nous intéresse aujourd’hui.

sutton_iroquois2

Œil : Noir opaque, la mousse est typique d’un porter avec son col légèrement crème et café et ses grosses bulles. La mousse tient étonnamment bien ce qui est plutôt rare pour ce genre de bière en bouteille.

Nez : On est tout d’abord surpris par des levures sauvages, complètement inattendues dans ce genre de bière. Puis le malt chocolaté s’installe tranquillement accompagné de petits éclats d’herbe fraîche et des vapeurs d’alcool assez présentes.

Bouche : L’attaque est assez douce, c’est le caractère sucré du malt chocolat qui ressort le plus et fait instantanément penser à des fèves de cacao. Un gout de cerises noires mures passe dire bonjour sur la langue avant de rapidement se faire mettre dehors par le côté robuste de ce porter. Robustesse qui termine la dégustation sur le retour des notes de cacao si agréables mais cette fois plus sèches et torréfiées.

Verdict : Un porter de grande qualité et surtout très équilibré avec son attaque gourmande et sa fin sèche. L’utilisation de levures sauvages amène un côté fruité inattendu et plutôt agréable. Il reste, certes, un peu de sucre résiduel mais cela est finalement plutôt normal pour ce type de bière brune qui titre tout de même à 7% d’alcool.

Fiche technique

Nom : Porter Iroquois
Brasserie : Sutton Brouërie
Pays : Canada
Province : Québec
Type : Porter Robuste
Alcool : 7%
Site web : www.aubergesuttonbrouerie.com

3 thoughts on “Sutton Brouërie – Porter Iroquois

  1. Salut Pierre,

    J’aime bien cette idée de bière hebdomadaire. Ça permet de découvrir (ou re-découvrir) de belles et bonnes bières. Bref, ça donne soif!

    Au plaisir de te lire,
    Éric

Laisser un commentaire