Ribella – Inferna

1 – La brasserie

Quand on pense au monde de la bière artisanale, la Corse n’est pas forcément le premier lieu auquel on pense. Pourtant, depuis quelques années il est possible de trouver autre chose que la Pietra et découvrir des très bons produits artisanaux et 100% corses comme ceux de la brasserie Ribella.

logo_biere_ribella

En 2011, Pierre-François Maestracci se lance dans l’aventure brassicole dans la région de ses aïeux viticoles, plus précisément dans les hauteurs de Patrimonio (près de Bastia). Secondé par le maître brasseur Xavier Virely, leur idée est simple : proposer des bières biologiques avec une forte identité corse.

C’est pour cela que ses premiers brassins son réalisés avec du miel de maquis AOP et du marc de muscat. Suivront ensuite d’autres types dont la bière à la châtaigne sèche, déjà primée à trois reprises au Salon de l’Agriculture (2013, 2014 et 2015).

Fort de ce succès et désireux de gagner en autonomie, Pierre-François produit désormais son propre houblon sur un hectare – surface qu’il prévoit de doubler cette année.

L’orge bio provient, elle, d’un domaine voisin et la bière est brassée directement avec l’eau de source du village qui, comme on l’a régulièrement mentionné dans nos derniers articles, permet aux céréales et aux levures de s’exprimer de la meilleure des manières.

gustidicorsica.comSource : gustidicorsica.com

La brasserie déclare actuellement une production s’élevant à 400 hL/an et a pour objectif d’atteindre rapidement les 1000 hL/an grâce à l’achat de nouvelles cuves.

Désireux de privilégier la vente en circuit court, la majorité de leur production est écoulée en Corse et notamment à la pression dans le restaurant de Pierre-François situé à Bastia : le Minotaure – restaurant de viandards ayant pour objectif de faire découvrir les associations bières/viandes locales.

2 – La bière : Inferna

Les bières de chez Ribella ne sont pas forcément simples à trouver, et c’est grâce à la Société Parisienne de bière que je peux vous parler de cette monstrueuse Inferna. Aussi, notons que cette stout, brassée avec du gingembre, du piment et du tabac corse est toute fraîchement médaillée d’argent au dernier Salon de l’Agriculture.

Les yeux : Elle porte bien son nom avec son magnifique noir profond et son éphémère mousse couleur café foncé.

Le nez : Première note qui rappelle la cassonade, rapidement effacée par une explosion de gingembre et de piment avant de finir sur une belle odeur grillée.

La bouche : Surprenante attaque légèrement citronnée (levures) qui se marie très bien avec le piquant du gingembre. Le piment passe ensuite dire bonjour et nous laisse sur la langue un agréable et inattendu goût de poivron grillé. On termine sur une note fumée amenée par le tabac qui représente une alternative intéressante aux malts fumés.

Cette bière est clairement un OVNI dans le monde de la bière artisanale française. Je dois avouer avoir eu peur d’être déçu par cette bière devant la liste d’ingrédients « exotiques » annoncés sur l’étiquette. Dès la première gorgée, j’ai surtout été déçu de ne pas avoir acheté une seconde bouteille tellement cette bière m’a plu. On sent distinctement tous les ingrédients annoncés sur l’étiquette, ingrédients qui se mélangent parfaitement à la base de type stout forte et légèrement liquoreuse.

Une bière plus que réussie, qui mériterait fortement d’être vieillie pendant quelques années … à condition de pouvoir y résister.

Fiche technique

Nom : Inferna
Brasserie : Ribella
Pays : France
Région : Corse
Type : Stout (épicée)
Alcool : 7%
Site web : ribella.fr

10986105_880872908631632_908530404_nSource : instagram.com/spbiere

Laisser un commentaire