La Brasserie de la Senne salie par un élu

Le nouveau gouvernement belge fait parler de lui, et sa figure la plus controversée est sans conteste son Secrétaire d’État à  l’Asile et à la Migration : Theo Francken. Ce dernier présente un joli CV rempli d’insultes racistes et homophobes, agrémenté d’une participation à l’anniversaire d’un ancien sympathisant nazi.

Ulcérés par la présence d’un tel individu dans leur gouvernement, de nombreux internautes et journaux font ressortir depuis une semaine de nombreux tweets et mails à charge envoyés par le Secrétaire d’État. Alors pourquoi en parler ici ? Pour ça :

zwarte

Ce tweet, daté du 30 octobre 2013, a été ressorti hier seulement, et pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Rubens, ceci pourrait se traduire par : « Zut, même quand on a bu la Zwarte Piet, il reste noir ».

La Brasserie de la Seine, découvrant ce tweet s’est immédiatement fendue d’un communiqué indigné en français et en flamand :

« C’est avec indignation que nous venons d’apprendre que le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Monsieur Theo Francken, a détourné le 30 octobre 2013, l’étiquette d’une de nos anciennes bières – la Zwarte Piet – dans un tweet à connotation clairement raciste »

« Il s’agit en l’espèce d’un détournement particulièrement cynique, car l’étiquette de la Zwarte Piet se moque justement du passé colonial belge en parodiant la couverture d’une bande dessinée bien connue des années 1930 mettant en scène un jeune reporter, dont le caractère raciste était patent. Elle dénonce en outre le mépris pour Bruxelles que semblent afficher certains hommes politiques des deux côtés de la frontière linguistique »

« Cette utilisation abusive nous choque au plus haut point, non seulement en tant que chefs d’entreprise, mais, au-delà, en tant que citoyens, car elle va totalement à l’encontre de nos valeurs »

On ne peut que saluer les patrons de la Brasserie de la Senne, que ne sont pas juste de très bons brasseurs (on en reparlera très vite sur ce blog) , ils sont tout simplement des gens bien.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le tendancieux personnage de Zwarte Piet, vous trouverez un peu de lecture ici .

La tradition n’excuse pas la connerie.

2 thoughts on “La Brasserie de la Senne salie par un élu

  1. Pas très fin le bonhomme en effet … Mais l histoire donne envie de goûter cette bière « polémique » 🙂

Laisser un commentaire