Brasserie de la Vallée du Giffre – Peat Porter

Autant être franc dès le départ – quand on parle de la brasserie de la Vallée du Giffre on parle d’une brasserie que je classerais sans hésiter dans le top 5 français. Et quand on voit qu’elle se trouve à moins de 100km de la brasserie du Mont Salève, on peut penser qu’il y a quelque chose de spécial avec l’eau des Alpes.

Antoine, le brasseur, est un voyageur et c’est lors d’un séjour au Canada qu’il découvre le monde du brassage amateur et que l’idée de brasser ses propres bières commence à germer dans son esprit. Un petit tour en vélo du côté de l’Allemagne le fera franchir le pas.

Après avoir brassé en amateur pendant deux ans, Antoine décide de se lancer et fonde la brasserie en 2012 dans la ville de Sixt-fer-à-cheval (Haute-Savoie), commune dont plusieurs lieux se retrouvent sur les étiquettes derrière un habillage graphique réussi.

Aussi, la volonté de se détacher d’un quelconque folklore Savoyard explique le choix d’un logo représentant un rhinocéros, logo « général » qui change cependant en fonction des types de bière.

giffrebaneer

D’un point de vue production, le choix d’Antoine porte sur des bières majoritairement sèches avec un pourcentage d’alcool moyen et l’utilisation de malts et houblons caractéristiques pour chaque bière – ceci afin d’étoffer un catalogue contenant actuellement une douzaine de produits.

Enfin, à la manière du terroir dans le monde du vin, on se rend de plus en plus compte que dans le domaine de la bière, l’eau utilisée pour brasser influe sur la richesse du produit final. Ici, c’est une eau de source locale et très minérale qui est utilisée pour brasser et franchement ça se sent.

Et en parlant de « sentir », c’est d’une bière bien particulière dont j’ai décidé de vous parler. J’avais déjà évoqué mon amour pour les bières fumées en mentionnant la Schlenkerla ou en vous parlant de la Touraille de chez Bellon et je dois avouer avoir bien craqué sur la Peat Porter proposée par les savoyards.

Les yeux : Beau noir profond avec une belle mousse crémeuse persistante de couleur café.

Le nez : Forte, que dis-je, très forte odeur fumée due au malt tourbé au milieu de laquelle on peut distinguer des notes torréfiées (chocolat). Si vous n’aimez pas les whiskys Islay (Talisker, Laphroaig …) passez votre chemin.

La bouche : Puissante attaque tourbée, mais pas autant que pourrait le laisser penser le nez ! On distingue très nettement des malts fortement torréfiés qui donnent un agréable goût de café et de chocolat amer le tout sur une base houblonnée agréablement sèche. Pour être franc le « fumé » ambiant se marie et s’exprime à merveille sur ce savant mélange sec et gourmand à la foi.

La réelle réussite de la Peat Porter c’est son côté un peu schizophrène – quand on pense que « peat » va prendre le dessus et tout couvrir, la douceur chocolatée de « porter » vient atténuer le fumé à merveille, avant que les houblons n’imposent leur coté sec permettant au fumé de revenir avec une belle longueur en bouche. Cette bière vient clairement de faire son entrée dans mon top. Impressionnant.

peatweb

Fiche technique

Nom : Peat Porter
Brasserie : Brasserie de la Vallée du Giffre
Pays : France
Région : Haute savoie
Type : Bière fumée – Rauchbier
Alcool : 5.5%
Site web : www.bieres-du-giffre.fr

Laisser un commentaire