Boréale – Épisode: Motel Coconut

Quelques mois après que l’ouragan NEIPA ait touché Blainville, Boréale s’apprête de nouveau à secouer le cocotier avec une nouvelle bière dans la série Épisode.

Autant dire qu’après un tel succès, les projecteurs sont désormais braqués vers les réseaux sociaux des Brasseurs du Nord et que cette nouvelle bière est forcément attendue au tournant.

Présentée comme une Pale Ale américaine, La Motel Coconut a été plusieurs fois houblonnée à froid (avec des houblons El Dorado et Azacca.), et comme cela ne suffisait pas, une énorme quantité de noix de coco séchée a été ajoutée à même le fermenteur.

On dirait bien que L’ours a décidé de sortir sa crème solaire.

 

 

Dégustation

Œil : Belle bière d’apparence calme, mousse quasi inexistante, très jolie couleur orange-pêche chaleureuse.

Nez : On continue dans les superlatifs, ça sent divinement bon (à condition d’aimer les fruits exotiques bien entendu). La mangue, l’ananas et le fruits de la passion sautent directement au nez et il est difficile de ne pas saliver devant des effluves si juteuses.

Bouche : La langue se fait chambouler par une pluie de bulles très fines et bien actives, sensation qui confère immédiatement au breuvage un caractère fort rafraîchissant.

S’en suit une cascade d’arômes exotiques où le fruité-acidulé rappelant inévitablement le maracuja domine, avant de s’effacer pour nous laisser deviner la mangue et un petit côté ananas qui, à la manière du fruit, provoque un léger picotement sur la langue.

« Et la noix de coco dans tout ça ? » me direz-vous. Pas de panique, on retrouve son goût si caractéristique en retour – goût qui se prononce de plus en plus à mesure que la bière gagne en température – donnant une finale fraîche et originale.

Appréciation : À l’image de la NEIPA de Boréale, toute la place est laissée aux houblons et au profil ultra fruité de la bière. Et comme pour la NEIPA, d’un point de vue personnel, il manque cette petite touche maltée qui lui donnerait un peu plus de corps et d’équilibre.

Ceci étant dit, contrairement à l’Épisode précédent, la Motel Coconut se montre étonnamment moins douce et plus rafraîchissante et ce malgré son goût faisant penser à une Piña Colada.

Cette Motel Coconut respire l’été, les palmiers et les flamants roses en néon. Et en toute franchise, c’est probablement une des plus (la ?) belles bières houblonnées brassées avec des fruits (exotiques) qu’il m’ait été donné de boire au Québec.

Petit conseil dégustation : même si c’est une torture une fois qu’on a senti cette bière, je vous conseille d’attendre 5 minutes avant de prendre une bonne lampée ceci afin de pleinement apprécier la noix de coco qui peine à se dévoiler quand le breuvage est trop frais.

 

 

Fiche technique

Nom : Episode: Motel Coconut
Brasserie : Boréale (Brasseurs du Nord)
Pays : Canada
Province : Québec
Type : IPA
Alcool : 5.2%

 

Laisser un commentaire