Bières de Noël, quelques idées pour se réchauffer

Le temps ou la bière de Noël était principalement une production destinée à vider les stocks de céréales restant avant les nouvelles récoltes est bel et bien révolu. Il est de moins en moins rare de trouver des bières chaleureuses et peu épicées pour enfin fuir les habituelles triples saturées en cannelle / spéculoos et impossibles à boire.

La facilité d’accès à de nouveaux houblons a permis de faire évoluer cette bière habituellement brassée en octobre vers des gammes de type Pale Ale, plus sèches, moins lourdes mais tout aussi épicées.

La liste suivante n’est bien entendu pas exhaustive et j’ai fait le choix de vous proposer des bières françaises (plus simples à trouver) ayant chacune leur particularité.

Bendorf – Sous la neige (7%)

Avec ses arômes d’agrumes, de malts doux et caramélisés et sa touche vanille cette bière se montre assez légère en goût. Florale et douce avec une fin un peu amère, elle se boit facilement et même si les épices dits de Noël sont peu présents cette bière est parfaite pour commencer une dégustation. Pour les desserts, n’hésitez pas à vous rabattre sur sa petite sœur, la Miel Harmonie, bière houblonnée aux arômes de miel de fleurs qui laisse le rôle du sucré aux gâteaux pour un mariage parfait.

Brasserie du Pays Flamand – Anosteké Cuvée d’Hiver (8%)

Comme pour la Bendorf, au nez cette bière se montre peu marquée au niveau des épices préférant mettre en avant des odeurs de pain grillé et de fruits exotiques. En bouche c’est une autre histoire, le malt caramel prend la place avant de s’allier avec le chocolat torréfie. On terminera sur une touche un peu amère et acidulée (levure) laissant la bouche agréablement sèche, invitant à une seconde gorgée.

Page 24Bière de Noël (6.9%)

Peut-être la bière de la liste correspondant le plus au type bière de Noël. Ici, la brasserie d’Aix-Noulette propose un produit certes un peu amer mais plus épicé que les deux précédentes. Touches de caramel, de toffee, de pain d’épices, et bonne présence de cannelle avec des étincelles de gingembre, la fin en bouche est assez sucrée. Même si elle se montre plus légère, cette bière se montre parfaite pour les amateurs de triples belges.

Saint-Rieul – Bière d’Hiver (8%)

Attention, coup de cœur ! Et coup de cœur partagé puisque cette bière s’est vu décerner la médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris à deux reprises (2012 et 2013). Ca sent le caramel et, même si l’alcool est étrangement assez présent au départ, ça goûte fortement le caramel. Ce qui est agréable avec cette bière c’est qu’elle fonctionne par niveaux, on commence par l’alcool, puis on se sent le caramel et au fur et à mesure de la dégustation c’est le chocolat torréfié qui s’installe jusqu’à la fin. Fin agréablement amère qui n’invite qu’à une chose, se resservir.

Brasserie des VignesCalabrune (8%)

L’OVNI de cette liste. Je ne sais même pas si je pourrais la décrire précieusement vu que cette bière ne cesse de changer d’un millésime à l’autre, mais pas seulement étant donné que la bière elle-même évolue dans l’esprit d’une bière de garde. Donc même le pourcentage d’alcool est à prendre avec des pincettes. Celle que j’ai pu tester sentait la cannelle et le gingembre et un peu le pain grillé. Au niveau du goût, on tombe dans le monde l’étrange. Cette bière se montre très acide, sèche, et le mélange avec les épices de Noël donne un produit complètement inattendu et original. Une bière parfaite pour les amateurs de Gueuze et les aventuriers du houblon.

Enfin, dans la grande distribution, vous pouvez vous rabattre sur la 3 Monts de Noël de la brasserie de Saint-Sylvestre (ah bah tiens) qui se montre étonnamment puissante et précise dans le style Belge de Noël.

noel

One thought on “Bières de Noël, quelques idées pour se réchauffer

Laisser un commentaire