Aecht Schlenkerla Rauchbier – Märzen

1 – La brasserie

Ça faisait un moment que je voulais parler de la brasserie Schlenkerla qui, en y pensant bien, est vraiment celle qui produit la bière qui m’a fait réaliser que je ne connaissais finalement pas grand chose au monde de la bière. On est en juin 2012, il fait beau à Strasbourg, je suis assis devant la magistrale cathédrale et cette boisson fumée de couleur caramel me retourne le palais.

Flashback. Bamberg (Bavière), 1405.

Bienvenue à la taverne Zum Blauen Löwen (Au Lion Bleu), bouge local qui empêche régulièrement ses voisins moines Dominicains de passer des nuits paisibles. C’est d’ailleurs de nombreuses plaintes écrites de la main des moines qui permet de dater avec exactitude la naissance de cet établissement.

auslegeraSource : schlenkerla.de

C’est également grâce à des registres d’époque que l’on peut dater la création de la brasserie qui nous intéresse ici. C’est en 1678, dans cette taverne deja pleine d’histoire, que Johann Wolfgang Heller brasse ses premières bières et c’est ici qu’est toujours servi le précieux breuvage. On comprend toute de suite mieux l’attachement à cette étiquette peu vendeuse présentant une inquiétante écriture gothique sur un parchemin.

Avant d’expliquer pourquoi cette brasserie porte cette appellation étrange, il est important de préciser qu’elle apparait dans les registres commerciaux sous le nom de « Heller-Brau Trum » – la brasserie de Heller, Trum étant le nom de la famille propriétaire actuelle.

En 1877, la brasserie est rachetée par Andreas Graser, propriétaire à jamais associé à l’image de marque. Graser présentait un léger handicap qui lui faisait bouger les bras de manière amusante lorsqu’il marchait, et étrangement le ministère des marches futiles local possède un mot en patois pour décrire cette démarche : schlenkern. Très rapidement, les consommateurs locaux déclareront aller boire un verre au Schlenkerla, appellation désormais officieuse pour cette brasserie de Bamberg.

shlenkerla_marzenSource : yapasquelakro.fr

Mais la bière dans tout ça, qu’ a-t-elle de si particulier ?

La Aecht (vraie) Schlenkerla est ce qu’on appelle une Rauchbier dans la langue de Goethe, ou plus communément une bière fumée. Sa vraie particularité réside dans l’étape de séchage du malt d’orge, séchage réalisé en plaçant les céréales au dessus d’un feu de bois (dans notre cas du hêtre). Technique qu’on peut retrouver dans la fabrication des whisky tourbés écossais de type Islay.

C’est ce malt séché qui apportera le côté fumé très original qui peut rappeler l’odeur d’un feu de cheminée. Notons que pour proposer un produit d’une qualité constante, Schlenkerla est une des rares brasseries qui sèche encore son malt dans des vieux fumoirs (ou séchoirs aussi appelés kiln).

malzherstellung-raeucherung-feuerungSource : schlenkerla.de

L’autre particularité réside dans la phase de maturation qui prend place dans une cave vieille de 700 ans située sous le quartier de Stefansberg. La brasserie stocke ses fûts dans cette cave depuis plus de 200 ans, le lieu présentant une alternative fiable et écologique à un local réfrigéré. Rappelons d’ailleurs que nos chers frigos existent grâce à l’industrialisation de la fabrication de bière (merci Mr. Carlsberg).

Schlenkerla propose actuellement 7 types de bières, toutes de style Allemand mais toujours avec cette petite touche fumée :

  • Märzen : voir la partie dégustation
  • Urbock : version « saison d’hiver », proche de la märzen mais plus ronde.
  • Wheat : märzen brassée avec du blé non fumé. Plus douce avec un beau travail sur les levures.
  • Lager : peu fumée, cette belle lager bavaroise est fermentée avec les mêmes levures que la märzen.
  • Lentbeer : brassée en suivant les préceptes de la loi de pureté de Bavière (1516).
  • Oak Smoke : doppelbock brassée avec du malt fumé au bois de chêne.
  • Kräusen : lager fumée et maltée obtenue en suivant technique bavaroise de Krausening qui consiste à ajouter de la Rauchbier dans cette jeune lager juste avant la mise en fût.

schlenkerla_gammeSource : homebrewacademy.com

2 – La bière : Aecht Schlenkerla Märzen

Le terme märzen renvoie tout simplement à mars, mois pendant lequel sont brassées ces bières. Cette bière de fermentation basse nécessite une température inférieure à 10°C (d’où le mois de mars) et implique une maturation plus longue (dans des caves fraiches) qui dure généralement jusqu’au mois d’octobre, ce qui lui vaut également le joli sobriquet d’Oktoberfestbier.

Les yeux : Belle robe de couleur acajou-caramel, c’est surtout la mousse qui impressionne par sa belle densité et sa belle teinte belge. On a ici un col de mousse qui correspond au cliché parfait des grandes bières bien mousseuses qu’on peut souvent voir dans les dessins animés.

Le nez : C’est là que ça devient intéressant, et finalement très simple à décrire : feu de bois. Pas celui de cheminée mais plutôt le feu de camp qui sent bon le bois et la cendre. Au milieu de ce brasero on peut distinguer des petites touches caramélisées vraiment anecdotiques tellement le fumé prend toute la place.

La bouche : On note rapidement de jolis arômes caramel qui évoluent étonnamment vers des malts plus chocolatés par la suite, le tout enveloppé dans un nuage de fumée qui lie parfaitement l’ensemble et attend le retour pour pleinement embaumer le palais. On distingue également une légère amertume qui permet d’éviter le côté « beurré » sur la langue que peuvent avoir certaines autres Rauchbier.

Vous l’aurez compris, ici on parle de la reine des Rauchbier qui a besoin de deux choses pour amener à une dégustation parfaite : des bretzels et de la saucisse fumée. Elle est plutôt facile à trouver en France, mais si vous n’en trouvez pas et que le style vous intrigue, la Petite Fumée de la brasserie de la Vallée du Giffre ou la Tourbée du Mont-Salève représentent de belles alternatives (quoique plus puissantes).

Au Québec, la gamme est bien représentée et des bières comme la Bamberg de La Succursale, la Punkrauch de chez Trou du Diable ou la Charbonnière de Dieu du Ciel! sont des produits fidèles au style et très intéressants.

Fiche technique

Nom : Märzen
Brasserie : Aecht Schlenkerla Rauchbier
Pays : Allemagne (Bavière)
Type : Rauchbier
Alcool : 5.1%
Site web : www.schlenkerla.de

 

schlenkerla-rauchbier-marzenSource : philly.thedrinknation.com

 

3 thoughts on “Aecht Schlenkerla Rauchbier – Märzen

  1. Salut Pierre,
    merci pour l’histoire de cette bière que je connaissais pas (ce qui ne m’avait pas empêché de m’en envoyer quelques unes :)).

Laisser un commentaire